• Aide-Familiale

Les bienfaits du rire pour les personnes âgées

Facteur de socialisation et de communication, le rire est parfois utilisé comme thérapie. Sans pour autant qu’il fasse l’objet d’une ordonnance, il est clair que plus on rit, mieux on se porte. Pour les personnes âgées, souvent moins mobiles et à l’aise physiquement, le rire constitue un moyen simple et efficace de se divertir et de se sentir mieux.

Plus qu’un simple divertissement, le rire a fait l’objet d’études qui montrent combien il est bénéfique pour notre santé. Ce constat, l’A.S.B.L. Centre familial de Liège l’a fait aussi et tente de faire du rire une partie intégrante du quotidien de ses résidents.


Le rire, bénéfique pour la santé de nos aînés

Le rire actionne différents leviers de notre organisme. Cette activité si banalisée est en fait source de bien-être. D’abord parce qu’elle stimule nos muscles. Cela ne paraît pas avoir une grande importance ni constituer des contractions musculaires importantes. C’est justement en cela que le rire est adapté aux personnes âgées : il fait bouger le corps en actionnant les muscles du visage, les abdominaux et les muscles respiratoires. Le tout avec douceur, sans effort brusque. Une aubaine pour les personnes âgées.

Deuxième bénéfice du rire : il réduit la tension artérielle, et constitue un remède efficace pour lutter contre le cholestérol.

Et puis le rire, détend ! Ce qui paraît être une sensation anodine, peut être source de soulagement chez les personnes d’un âge avancé. S’il ne fait pas disparaître la douleur, le rire fait sécréter au corps des endorphines qui distraient le cerveau et produisent l’effet d’un analgésique ou d’un anxiolytique.


Les thérapies du rire : outils d’accompagnement efficaces

Les structures de soins et de garde de personnes âgées, conscientes de l’importance du rire, mettent en place des ateliers, des activités et des rencontres destinés à immiscer le rire dans le quotidien de ses résidents.

Des séances de thérapie du rire sont même organisées, afin d’apaiser l’humeur et de soigner les éventuelles dépressions des résidents. Comment se déroulent-elles ? Généralement, elles se pratiquent en groupe et sont animées par un thérapeute qualifié. Celui-ci met en place une série d’activités et d’ateliers permettant à tous d’être acteurs, d’interagir et de faire fonctionner leurs zygomatiques. Ainsi, des exercices d’expression corporelle, vocaux ou de danse peuvent être mis en place. Le thérapeute prend en considération les envies, les besoins et la situation de tous les résidents pour les stimuler sans les brusquer. Et pourquoi pas les soigner.


Pour toute question concernant la thérapie par le rire, n’hésitez pas à prendre contact avec le Centre familial de Liège ! Nous vous renseignerons avec plaisir.

6 vues0 commentaire